Corée du sud Voyages

Corée du sud #1 Seoul City Guide

14 mai 2018

Aller en Corée du sud ne faisait pas du tout partie de mes envies de voyage du moment. Connaissant déjà un peu le Japon, je rêve d’en découvrir davantage sur l’Asie et j’aimerais connaître plus particulièrement la Chine et le Vietnam.

Lui, en revanche, avait très envie d’y aller depuis plusieurs années. Il aime la culture coréenne — oui, les jeux vidéos entre autres — et il est beaucoup plus attiré par la Corée que par le Japon ! Alors après m’avoir prouvé que ça allait être un voyage exceptionnel par diverses raisons et stratagèmes, je me suis dit, allez pourquoi pas ! De toute façon, lorsque l’on aime voyager, on est toujours prêt à découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture.

Je ferai un article plus général sur la Corée du sud, une fois que j’aurais parlé de toutes mes étapes, avec des conseils sur les transports et je parlerai notamment de l’itinéraire choisi. Je vous raconterai également nos déboires, il était pas forcément facile de comprendre certaines choses et nous avons un peu galèré avec les transports dans le pays. J’ajouterai que la Corée étant beaucoup moins touristique que le Japon, j’ai eu un peu de mal à trouver des témoignages sur le web…

 

Première étape : 3 nuits à Séoul.

 

Où et comment loger à Séoul ?

Nous avons choisi de louer un Airbnb dans le quartier de Hongdae autour de l’université de Hongik. Nous étions à 10 minutes à pied de l’arrêt Hongik University. Un expat français m’avait conseillé de trouver un logement dans ce quartier pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est un quartier très animé en raison de la proximité de l’université, vous avez une rue principal avec de nombreux bars, restaurants et cafés. Les rues adjacentes sont également très sympa comme vous pouvez voir sur les photos. Notre airbnb était de plus très calme, car un peu plus loin de l’effervescence de la rue, même si nous étions à 3 minutes à pied des premiers bars.

Autre avantage et non des moindres : Hongik University se situe sur la ligne de transport qui relie l’aéroport international d’Incheon (45 minutes), ce qui est assez pratique quand on arrive fatigué après 12h d’avion…

En revanche, si vous souhaitez être tout près des principales attractions culturelles et touristiques de Séoul, vous serez un peu plus loin. Il faut compter 45 minutes de transport du centre (principaux palais).

 

Comment se déplacer à Séoul ?

Séoul étant une grande ville moderne, vous avez bien sûr un grand réseau de transports en commun très pratiques pour vous déplacer dans la ville. Certains métros ont des stations avec des numéros, ce qui facilite vraiment les déplacements.

Vous pouvez prendre une carte de transports, la T-Money, que vous trouverez dans les convenience stores (type 7 eleven). Etant de grands marcheurs citadins, nous avons préféré acheté nos tickets au trajet. Il faut compter 2 à 3€ selon les trajets. N’oubliez pas de rendre vos tickets dans les petites machines dédiées pour récupérer votre dépôt (500 wons par carte tout de même).

 

Où manger à Séoul ?

Et j’ajouterai : quand on est végétarien ! Ça ne me concerne pas directement, même si je mange très peu de viande, mais mon copain qui, lui, ne mange ni viande ni poisson. Honnêtement, on ne pensait pas que ça allait être aussi compliqué ! Le premier soir, on a même cru qu’on ne pourrait pas aller au restaurant et manger seulement des sticks de mozza dans les bars. Le lendemain, nous avons découvert la street food, et ça nous a en quelques sortes sauvé ! Nous avons eu moins de difficultés dans les autres villes, et avons pas mal mangé dans les restaurants japonais.

Evidemment, nous avions préparé un petit mot en coréen pour signaler que mon copain ne mangeait ni de viande ni de poisson (ce qui paraissait une hérésie pour les coréens, ou un délire occidental). Ça nous a valu une panique totale de la part des serveurs le premier soir qui ont préféré nous mettre dehors plutôt que de trouver une solution (pas méchamment) !

 

Les incontournables

Cheong-Gye-Cheon (une ancienne voie express réaménagée en park)

Les Palais : Changdeokgung et son jardin secret, Gyeongbokgung, Deoksugung, Changgyeonggung et Gyeonghuigung (les 3 premiers étant les incontournables).

Le marché Gwangjang

Le village de Hanok de Bukchon (à côté du Palais Changdeokgung)

La colline Namsan et la N Seoul Tower (pour admirer la ville d’en haut)

Le quartier de Hongdae autour de l’université de Hongik (première université d’art et de design)

Dongdaemun Design Plaza

DMZ, zone démilitarisée coréenne

Le quartier de Gangnam

Le quartier d’Insa-dong (pour ses galeries et ses objets traditionnels et précieux)

Le quartier d’Ikseon-Dong (un de nos coups de coeur)

 

 

LES PALAIS

Vous ne pouvez pas aller à Séoul sans visiter les palais, ça paraît être un non sens. On compte cinq principaux palais à Séoul dont trois jugés incontournables. Etant dyslexique en consonances asiatiques, j’ai cru aller à un palais plutôt qu’un autre… Cela ne nous a pas du tout dérangé de manquer un ou deux palais, nous avions de toute façon pas le temps de faire les cinq !

Notre objectif était donc d’en faire trois le même jour. Nous avons commencé par le palais Deoksugung avec son joli parc. Pour information, ce palais est ouvert jusqu’à 21h et est éclairé la nuit… Nous avons vraiment aimé  y prendre des photos, car ce dernier offre un contraste magnifique entre la tradition et la modernité avec les immeubles en fond.

Ensuite, nous avons été visités les palais Changdeokgung et Changgyeonggung. Le dernier n’est pas forcément à privilégier selon les guides, mais il se situe juste à côté et permet de se balader dans un joli jardin autour d’un lac et de découvrir une superbe petite serre (belle surprise !). De plus, une connaissance coréenne m’avait indiqué qu’un film de Hong Sang-Soo, réalisateur coréen et l’un de mes préférés, y avait tourné quelques scènes. Je n’ai vraiment pas regretté mon choix.

 

 

Le palais Deoksugung

 

Les palais Changdeokgung et Changgyeonggung

 

 DONGDAEMON DESIGN PLAZA, le marché GWANGJANG

et CHEONG-GYE-CHEON

Pour notre deuxième journée, j’avais prévu un itinéraire assez chargé, mais qu’on a réussi à tenir. Nous sommes d’abord allés au marché Gwangjang pour découvrir les spécialités coréennes. Je vous conseille vraiment d’y aller pour manger, car vous pourrez grignoter des petits plats typiques comme le Kimchi (traditionnellement du chou lacto-fermenté mariné dans une sauce à l’ail très pimentée), des genres de soba aux légumes, des tteokbokki (ou rice cakes, galettes de riz dans une sauce pimentée)… Attention, tout est très pimenté en Corée. Nous qui aimons la nourriture pimenté, nous avons adoré !

A côté du marché, vous trouverez une partie du Cheong-Gye-Cheon, ancienne voie ferrée aménagée en jardin. Nous l’avons arpenté jusqu’au Dongdaemon Design Plaza (15 minutes à pied du marché environ).

Nous avons été quelque peu déçu par le Dongdaemon Design Plaza… Nous nous attendions à trouver des magasins de design à l’intérieur, mais ils s’apparentaient plutôt à des magasins de souvenirs moyen de gamme. Le bâtiment, de l’architecte Zaha Hadid,  est en revanche à voir.

 

 

Dongdaemon Design Plaza

 

Cheong-Gye-Cheon

 

Le marché Gwangjang

 

Le quartier MYEONG-DONG

Comme je vous le disais plus haut, la deuxième journée était chargée ! Après nos visites de la journée, nous avons terminé par le quartier Myeong-Dong pour faire un peu de shopping et grignoté la fameuse street food coréenne.

C’est le temple de la cosmétique coréenne. J’y ai acheté notamment des masques en tissu à base de sécrétion d’escargot que je n’ai pas encore essayés !


 

Le quartier d’IKSEON-DONG

L’un de nos coups de coeur à Séoul avec le quartier autour de l’université de Hongik. C’est un quartier hyper tendance, grand absent des guides touristiques, mais que m’a conseillé une coréenne sur instagram lorsque j’y étais.

Ce quartier est situé à l’Est de Insadong. Pour vous y rendre, prenez le métro jusqu’à la station de Jongno 3-Ga, vous arriverez en plein coeur du quartier. De là, vous pourrez commencer à vous balader dans les petites ruelles et découvrir les magasins et bars branchés installés dans des anciens Hanok (maisons traditionnelles coréennes). Nous avons choisi d’y aller en fin d’après-midi lorsque le soleil se couchait.

Petit bémol cependant, c’est vraiment le quartier des blogueuses mode, les bars et restaurants, bien que très beaux et sympa, sont bien plus chers qu’ailleurs à Séoul (enfin, de ce que nous avons vu).


You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Amélie 14 mai 2018 at 15 h 25 min

    Merci pour tes belles images <3
    Je n'en ai que très peu en tête finalement, je n'arrivais pas vraiment à m'illustrer la Corée, alors merci !

    • Reply Mae 15 mai 2018 at 15 h 52 min

      🙂 de rien !
      C’était pareil pour moi, incapable de savoir où j’allais mettre les pieds haha

  • Reply Lili 15 mai 2018 at 12 h 34 min

    Tes photos sont belles et donnent envie. Je pense que j’aurais vraiment un problème avec la nourriture, c’est ce qui me retient en premier lieu 😉

    • Reply Mae 15 mai 2018 at 15 h 53 min

      Merci 🙂 Oui je comprends que ça puisse être un frein, mais c’est vraiment un très beau pays et les habitants sont très accueillants !

  • Reply Marine 16 mai 2018 at 13 h 42 min

    Superbe reportage complètement dépaysant ! La Corée du Sud m’attire beaucoup, notamment pour sa cuisine que j’aime énormément !
    Le bâtiment Dongdaemon Design Plaza est assez dingue, j’aurais adoré le photographier ! <3

    • Reply Mae 16 mai 2018 at 14 h 11 min

      Merci 🙂 Oui, le Dongdaemun Design Plaza est vraiment intéressant à photographier même si ce n’est pas forcément mon genre d’architecture, je suis plutôt attiré par le style brutaliste par exemple. C’est pour ça que j’ai envie d’aller à Rotterdam pour découvrir le bâtiment O.M.A. que tu as pu photographier de loin il me semble.

    Leave a Reply