Japon Voyages

Carnet de voyage… Kyoto, les logements

13 janvier 2018

A l’été 2015, je suis partie au Japon… J’ai mis beaucoup de temps à me replonger dans les photos, car cela me rappelait aussi une période de ma vie à laquelle je n’avais pas forcément envie de repenser. Je vous ai parlé de Tokyo sur le blog, puis de Takayama dans les Alpes japonaises, mais j’ai fait l’impasse sur Kyoto.

Pourtant, il y a quelques jours, lorsque je me suis enfin décidée à faire le tri dans mes photos, ça m’a fait du bien de revoir tout ça. C’est en regardant les photos quelques années plus tard qu’on se rend compte à quel point un voyage a compté.

Heureusement, lors de mon voyage, j’avais tenu un carnet sur lequel je racontais en détails tout ce que nous faisions, ce qui me permet aujourd’hui de faire un article assez complet. Certains passages m’ont d’ailleurs fait sourire…

Comme j’ai énormément de photos de Kyoto, car nous avons visité de nombreux temples et jardins, je vais commencer par vous montrer où nous avons logé dans ce premier article. Je consacrerais le ou les suivants aux différentes visites.

Si vous avez un peu de budget, je vous conseille d’essayer un Ryokan. Pour notre part, nous avons passé une nuit dans l’exceptionnel Hiiragiya. Il s’agit d’un des plus anciens Ryokan de Kyoto, il a ouvert ses portes en 1818. Nous avons eu beaucoup de chance, car notre chambre était située dans l’ancienne aile dont le mobilier d’époque était vraiment magnifique. Nous avions vue sur un petit jardin japonais privatif et un onsen personnel qui donnait aussi sur le jardin. L’expérience dans ce type de Ryokan luxieux est assez intimidante : il faut aimer être servi sans lever le petit doigt et arborer la tenue traditionnelle, le yukata  (kimono léger pour l’été). En arrivant, nous avons été accueillis par la propriétaire des lieux qui est venu nous saluer dans notre chambre, puis notre « femme de chambre » attitrée est venue nous servir le thé. Le soir, le dîner a été dressé dans notre chambre, nous avons choisi le repas traditionnel japonais : le Kaiseki qui est une suite de petits plats servis sur des plateaux. Après notre repas, les tatamis ont été installés à la place du repas.

Le lendemain matin, nous avons choisi un petit déjeuner « western » avec café, pancakes, bacon… Pas très traditionnel, mais après les deux petits déjeuners à base de poissons crus au Ryokan de Takayama, on a préféré ménager un peu notre estomac d’européen !

Vu le prix de la chambre, nous avons passé nos deux autres nuits dans un Airbnb ! Malheureusement, je ne pourrais pas retrouver le logement, car on ne l’avait pas réservé avec mon compte. Il s’agissait d’une petite maison traditionnelle entièrement refaite à neuf avec des tatamis, des portes coulissantes, deux petits vélos et évidemment… des super toilettes ! L’appartement était vraiment parfait pour un séjour de plusieurs nuits à Kyoto.

La propriétaire nous avait laissé un petit plan avec toutes les choses à faire dans le quartier, avec les adresses des supermarchés. Comme nous avions une cuisine, nous en avons profité pour tester les produits locaux et faire nos propres soba froides dans un bouillon.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.